2010 - réalisations 2

 

2010 - réalisations 2 : illustration 5  MISSION FIN 2010  2010 - réalisations 2 : illustration 4

 

La situation à Madagascar est de plus en plus complexe… Les évènements de 2009 ont isolé le pays vis-à-vis de la communauté internationale, ce qui n’aide pas le peuple…

Paradoxalement, cela n’empêche pas les contrats avec les entreprises françaises : l’exploitation de pétrole bitumeux (produit extrêmement polluant) découvert dans le canal du Mozambique a été attribué à Total, et un gisement d’uranium a été attribué à Areva. Ces installations contribuent à polluer tant les côtes que l’intérieur de l’île. Enormes bénéfices pour LES COMPAGNIES EXPLOITANTES… notre Grenelle reste silencieux ... ? Est- ce  trop loin pour nous concerner ? Mais le CO2 et la radioactivité sont mobiles autour du globe… qui paiera donc la taxe carbone ?

L’instabilité accroit la misère et fait perdre  aux populations les plus pauvres leurs repères sociaux. Le chômage, la famine, la violence les terrorisent. Signal fatidique : même la mortalité infantile augmente. Le peuple est en voie de ré-appauvrissement…

Pourtant Madagascar, île paisible et non violente, évoluait

Des élections sont prévues en 2011 sur la base d’une nouvelle constitution… Il faut espérer que la démocratie y sera présente  c'est la condition pour obtenir un redémarrage mondial  des aides humanitaires

 

Et notre travail habituel ? nous continuons malgré les difficultés

 

BSF continue à grand peine à protéger ses partenaires et bénéficiaires, désorientés, car ils ont toujours été les plus pauvres sur les plans travail, santé, nutrition et éducation, et ils sont de nouveau sur la mauvaise pente.

Il faut également protéger les structures que nous avons mises entre leurs mains, car elles sont convoitées… le risque est grand de les voir détournées de leurs utilisations humanitaires pour être louées ce qui leur apporte de l’argent… car fonctionnelles, bien gérées, actives, elles marchent très bien et toutes les tranches d'âges en bénéficient au quotidien.

Au jour le jour, sur nos projets nous respectons une stricte neutralité politique et religieuse, nous ne rencontrons que nos partenaires malgaches habituels pour le vécu des populations leur quotidien, nous confortons leur propriété des biens collectifs qu'ils ont construits.

Nous étudions avec eux leurs difficultés en permanence car nous serions réellement désolés de ne plus pouvoir les aider à sortir indemnes de cette longue période qu’ils ne méritaient pas.

Nous avons pris contact avec l’Ambassade de France qui reste informée de nos réussites et de nos difficultés.

 

Les projets en cours : nos actions

 

 

SEJOURS VACANCES 2009 2010 EN ZONE RURALE

2010 - réalisations 2 : illustration 1 Bien rodés, on continue bien sûr en 2011. Dix séjours en 2010 seront complétés par 4 nouveaux d’ici la Noël. Des évasions de 2 semaines pour 520 petits de 5 à12 ans en groupes de 35. Ils ont rythmé les vacances scolaires et laissé des souvenirs de joie et de détente, une réussite et une participation exemplaire de leurs parents.

 

LE PROJET TOURISME SOLIDAIRE

Sa réussite est la  plus pénalisée par la crise. Les touristes sont prudents et moins nombreux pour causes d’insécurité, signalée avec fermeté par le Quai d’Orsay. Cependant les  améliorations prévues, peinture, matelas neufs, chauffe-eau solaire, ont commencé sur le centre plein air rural. Mais par sécurité certaines installations définitives ne se feront que lorsque la crise sera finie, en 2011, nous l’espérons. Les paysans malgache partenaires de ce projet, suite aux réunions avec BSF en mars 2010, ont tenu leurs promesses et collaboré activement aux accueils des jeunes. Des dépliants BSF  détaillés seront disponibles sur nos stands pour les futurs touristes après la crise. 

 

 

LES PRESCOLAIRES RENTREE 2010-2011

A la Maison Pour Tous, en septembre inscription de 15 petits nouveaux, pour les animations du matin et la cantine, 4 jours par semaine.

On y distribue toujours des repas augmentés du complément nutritionnel foliaire. Les résultats sont surprenants, gain de poids, amélioration des symptômes de malnutrition. Comme prévu des pesées régulières sont réalisées par les parents ainsi qu’une fiche santé.

Le projet consultation médicale démarre début  novembre. Un médecin généraliste du quartier le prend en charge 2 jours par mois. Un premier examen global des 85 petits permettra de sélectionner les bien portants et d’organiser un suivi plus rapproché pour les déficients. BSF finance les interventions du médecin et les médicaments de base.

Début novembre est prévue une visite de l’Ambassade de France sur ce projet, peut être une aide à venir pour compléter nos petits moyens. C’est notre ami Haja qui la guidera.

 

LE CLUB DES VETERANS

Une continuité d’action sans faille seulement un peu de tristesse car deux de nos vétérans ont perdu leur femme cet été. Ce groupe sympathique de 55 personnes  continue à  mettre ses  connaissances au service de la structure BSF, Maison Pour Tous, bénévolement ce qui est un réel soulagement pour les animateurs, notre ami Haja en particulier. En fait ils pensent plus aux autres qu’à leur propre plaisir en ce moment de crise.

 

 

L’ATELIER BRODERIE AMPLIFIE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

 

Tout d’abord les brodeuses ont eu droit à de très chaleureuses félicitations de la part de leur important acheteur français pour l’excellente qualité de leur travail. Ensuite, sans doute par un élan de sympathie pour le sérieux et la douceur de ces travailleuses qui ne se plaignent jamais, un don improvisé de 100 euros a été fait par Jean et Mireille, deux de nos membres visiteurs de l’atelier. Reporté dans leur caisse de solidarité ce don leur a sérieusement remonté le moral. Car elles pourront emprunter des petites sommes deux fois par mois au lieu d’une  …on ne se douterait pas de l’importance d’un don bien ciblé!

 

DONC puisque l’ambiance est propice à une solidarité que nous appelons horizontale-de malgaches à malgaches, nous avons créé 4 postes de plus d’apprenties brodeuses pour des jeunes filles peu instruites pour raison de pauvreté, donc sans perspectives. Cette formation qui pourra s’amplifier par des cours de culture générale et de français. Les professeurs seront  bien sûr nos brodeuses actuelles qualifiées et l’Alliance française Tana.  

 

UN RAYON DE SOLEIL EN JUIN: LA VISITE EN FRANCE DE HAJA CHEF DE PROJET

2010 - réalisations 2 : illustration 3 Invité par BSF pour son premier voyage hors son quartier de Tana, en avion bien sûr ! Ebahi par tout ce qu’il découvrait, heureux de ses rencontres, disponible envers  tous nos membres ….Enrichi chaque jour de connaissances inattendues et insolites pour lui. Les actifs BSF qui l’ont reçu avec plaisir et lui ont fait visiter la région, la mer, la montagne les monuments n’ont pas été déçus… ils ont découvert ses qualités et compris notre  plaisir à travailler avec lui à Tana.

Haja, présent en France à notre AG, en juin 2010, témoin vivant et acteur de nos actions chez lui depuis cinq ans  y a clairement dit et sans préparation « sans BSF mon quartier serait resté dans ses très grandes  difficultés…. Donc  merci à vous tous … ». Merci à toi lui dirons-nous d’avoir choisi de nous croire et de nous dire aussi souvent « on va y arriver ».

Sinon, il est reparti avec quelques 3000 photos allant des autoroutes au métro marseillais aux panneaux de pub, aux parcmètres , au Pont d’Avignon , à la Camargue , au TGV, à Notre Dame de la Garde…Reparti aussi avec le bon goût de notre cuisine familiale qu’il  instaure peu à peu  chez lui, Tout cela dans une simplicité et une complicité amicale et confiante entre lui et nous.       

Un plaisir inoubliable qui a cimenté et authentifié nos relations et notre combat, merci à nos membres d’y avoir participé.

 

ICI EN FRANCE DU CHAUD AU CŒUR DANS NOS REGIONS 

Nous sommes toujours émus et heureux de rencontrer un intérêt croissant pour nos actions humanitaires de développement, pour notre solide continuité. C’est la preuve que le mot confiance s’est glissé au fil des temps entre nous et nos concitoyens.

Nous sommes très touchés également de la fidélité de notre Conseil Général qui chaque année nous aide sur un projet précis que nous ne pourrions mener financièrement seuls. Cette année il touchera la maladie des petits enfants de nos quartiers et leurs convalescences   par le biais de nos séjours vacances plein air, à la campagne, milieu sain et paisible. Il démarrera en 2011 avec un personnel malgache qualifié.

Ravis aussi que l’Association La voix de l’Enfant nous ait aidés également sur un autre projet Séjours en  Centre plein Air Santé pour les enfants les plus nécessiteux et pour la recherche de la nécessaire  autogestion de ce lieu par la mise en place d’un «Tourisme solidaire » générateur de revenus.

Ravis également de l’augmentation des parrainages de particuliers, donc de la générosité réfléchie  des amis rencontrés sur la France entière. Car ce sont les moteurs des formations de nos jeunes ados de plus en plus nombreux.    

Sans parler du nombre croissant de nos acheteurs d’artisanat lors des expos ventes qui   alimentent nos fonds propres, pour nos projets scolaires et les salaires

 

 

 

Association membre de :    LA VOIX DE L'ENFANT http://www.lavoixdelenfant.org


Autre illustration de 2010 - réalisations 2

2010 - réalisations 2 : illustration 2