2014 - réalisations 2

MISSION AUTOMNE 2014 En cette fin d'année on vous retrouve et on vous informe avec plaisir. Vous savez déjà que, n'ayant pas choisi de sauver le monde, n'ayant pas choisi de faire des arrosages de dons divers et ponctuels, nous avons toujours opté pour le suivi du début à la fin de tous nos projets de développement sur un seul pays, Madagascar, et vous avez déjà compris que nos projets se rajoutent, complètent et majorent les précédents. Donc oui, on va vous parler des mêmes lieux et structures, c'est normal, car dans l'intérêt de la continuité de nos actions, nous avons toujours voulu ne rien annuler ou abandonner, et trouver les solutions, adaptant et transformant parfois nos buts, pour mieux les faire avancer. Rien n'a été gaspillé, nos structures initiales ont porté leurs fruits, se sont souvent améliorées et amplifiées, vous en avez été informés. Cette élasticité maintenant permet à nos créations du début d'être encore porteuses d'idées nouvelles, de générer la confiance et d'être utiles même après 25 ans. Du nouveau cependant cette année : de très jeunes adolescents, collaborateurs énergiques, anciens bénéficiaires de nos parrainages et du soutien de Madame Julie chef du projet scolarisation, participent spontanément à nos actions et sont présents à nos côtés. Ces nouveaux venus de 12 à 22 ans c'est une découverte : Julia, Sylvia, Christine, Nirina, Mamy, Faniry, Andréa, Tojo... sont fiers d'apporter mieux être et bonheur à leurs concitoyens rejetés et affaiblis par les évènements. Nous ne les décevons jamais, nous les écoutons et les aidons toujours car ils nous remplacent et structurent eux-mêmes leurs idées en restant en relation avec nous. Soutenus par leurs parrains ils poursuivent en même temps leur formation professionnelle qui les achemine vers leurs futurs métiers. Tous différents, issus de notre bas quartiers, ils ont bénéficié de l'aide apaisante et valorisante de nos animateurs adultes malgaches et de notre apport extérieur, ils sont devenus lucides sur leurs capacités et acteurs courageux de l'organisation de la vie sociale de leur quartier. Et cette année ils ont su, eux-mêmes, proposer à la société malgache, y compris sa justice et l'état, un projet administratif social non abordé jusque-là, transformant la vie des citoyens et de leurs enfants. C'est un évènement qui vous étonnera par son ampleur, c'est un superbe cadeau que ces ados par leur propre travail, font à des jeunes enfants exclus de leur société, c'est une action très différente de nos projets habituels car administrative. Vous comprendrez donc mieux qu' en cette fin d'année nous soyons émus et satisfaits, car notre travail antérieur avec ces jeunes, plus formateur et respectueux que caritatif, semble avoir généré des idées qui élargiront ce mot "humanitaire" que nous préférons remplacer par participation, coups de pouce, fraternité, solidarité, générosité et plaisir ou joie de vivre ensemble. Tananarive : un projet des jeunes exceptionnel bref mais définitif Depuis un an l'association "les enfants de Tananarive" AEA fait des miracles, car elle a réussi un grand projet pour les enfants de leur quartier relatif à de difficiles problèmes administratifs. Il s'agissait de repérer sur ce grand quartier les nombreux enfants qui n'avaient pas été déclarés à leur naissance et d'en établir la liste. Les enfants AEA alors ont posé des affiches et fait du porte à porte. Il fallait ensuite rencontrer et réunir procureur, juges et employés de l'Etat Civil afin d'établir les actes de naissances rétablis. Alors, pour aller plus vite, nos jeunes passionnés ont demandé aux services de la Mairie centrale, qui ont accepté, de leur confier des documents vierges afin de les remplir plus vite eux-mêmes et gagner ainsi du temps. Ce sont donc 230 dossiers qui ont été faits par les groupes de travail de nos jeunes, puis déposés au Tribunal pour validation. Et c'est ainsi qu'en octobre, ils ont organisé sur le quartier une très émouvante cérémonie pour la remise des identités des enfants en présence de leur parents, par les élus et les juges de paix de la capitale invités à la Maison Pour Tous. Ce scénario a fonctionné le 15 octobre 2014 pour 230 gamins à la plus grande joie nos enfants de l'AEA, la chaine de solidarité a parfaitement joué pour ce sauvetage en masse. QUATRE ACTEURS POUR CETTE INITIATIVE HUMAINE ET SALVATRICE LA FEDERATION LA VOIX DE L'ENFANT de Paris, qui organise depuis 5 ans la Fraternity Cup, a permis depuis 3 ans à 24 de nos enfants malgache invités, d'y rencontrer les enfants de 11 autres pays en difficulté et d'y vivre 10 jours avec eux : échanges culturels, jeux, sport et surtout d'y découvrir avec intérêt les ateliers sur le droits universel des enfants dans le Monde. Et cette année célèbre le 25ème anniversaire de la Convention des Droits de l'Enfant en France et dans le Monde. BSF NOTRE ASSOCIATION qui suit les enfants au quotidien sur Tananarive, les aide les conseille et finance les projets collectifs de leur association AEA, nés de leurs propres idées, avec l'appui supplémentaire de la Voix de l'Enfant. L'AEA, association des enfants d'Antananarivo 1, créé en 2012 au retour de la Fraternity Cup. Elle déborde d'idées généreuses et sociales, mais aussi de joie de vivre. Elle imagine et réalise des projets simples, constructifs, pacifiques et efficaces, témoignant d'une énergie solidaire concrète utilisable tout de suite. Ce sont Julia jeune Présidente, fondatrice de l'AEA, Sylvia, Christine, Faniry et les membres enfants AEA qui ont décidé et exécuté l'opération état civil : Cet énorme cadeau d'enfant à enfant, pas si difficile et tellement porteur de joie pour toute une vie. NOTRE AVOCATE MALGACHE aide BSF depuis 10 ans, généreuse de temps et de tarifs, passionnée par son métier mais aussi par nos choix, très sensible aux injustices subies par des enfants elle a recherché lois et obligations pour accélérer le processus, elle a créé avec les enfants une stratégie simplifiée mais légale pour que ces identités soient remises à moindre coût et sur leur quartier, a ces enfants et à leurs parents. Brève escapade à Mangamila notre campagne hors du temps Elevage de poissons, le 2ème bassin commence à produire. Il a été construit complètement par Armand le jeune gestionnaire du projet. L'espace volailles est clôturé, sa maisonnette achevée, les poulets arrivés seront vendables à Noël. Deux jeunes efficaces et bosseurs gèrent très bien l'ensemble de ce projet et Madame Julie contrôle ces projets en venant régulièrement passer un week-end avec eux et pour entretenir de bonnes relations avec les habitants ruraux. Le projet rizière se concrétise avec l'achat d'une 2ème rizière fonctionnelle pour notre coopérative de broderie, une bonne affaire. Le Maire de notre lieu était présent pour l'achat, elle produira du riz en 2015. Les brodeuses de Tana assurent les travaux de repiquage et de récolte du riz. La coopérative broderie assurera ainsi son indépendance alimentaire en 2015. Une charrette, d'un autre âge utilitaire et décorée, est commandée pour les récoltes. Elle sera livrée en mars, 3 mois sont nécessaires pour la construire. Le fabricant est voisin, il travaille à la main et à la forge ! La douceur et la paix règnent sur notre centre - colonies de vacances - tourisme solidaire. Tout y est fonctionnel et retrouve ses habitudes, les enfants iront pour Noël en séjour vacances plein air. Notre Elevage bovin prospère, il a accueilli une deuxième zébute 2014 en septembre et à notre très grande surprise, une troisième en octobre pour cette année, ce qui nous oblige à agrandir avec grand plaisir l'étable avant la saison des pluies. Au Centre Ivontsoa, habitat des gestionnaires élevages, propreté et ordre règnent partout, des nouvelles peintures vives et variées sur les murs, la toiture réparée le chauffe eau solaire fonctionnel pour les douches..... ET POUR FINIR : Deux mots de la situation politique : il faut savoir que si le contexte social est toujours très dur surtout à Tananarive et dans le grand sud, le président et son premier ministre agissent en continu pour rétablir ordre et sécurité ... mais le temps nécessaire restera énorme, la pauvreté qui s'est incrustée, mettra longtemps à disparaitre. QUELQUES BREVES NOUVELLES DE NOS AUTRES PROJETS QUI FONCTIONNENT L'ATELIER BRODERIE Il fonctionne de mieux en mieux sur son système coopératif. Les brodeuses vont en décembre se répartir pour la première fois des bénéfices, leur travail est parfait maintenant et déjà des clients satisfaits passent des commandes pour l'an prochain. Monsieur Haja peut ainsi quitter ce projet qu'il a installé avec nous il y a 5 ans. LA MAISON POUR TOUS : Monsieur Haja y travaillera désormais sur l'association EFA II dont il est Président et animateur jeunes. Il y sera chargé de rechercher des financements de fonctionnement soit nationaux soit internationaux compte tenu des énormes besoins actuels, ce sera une avancée vers l'autogestion de ce lieu. En attendant, cette Maison Pour Tous qui touche de près misère et dénuement continue bien sur ses activités et ses aides sociales à la population, ce qui n'est pas des plus faciles pour nous, même après les élections. En attendant grâce aux parrainages BSF les 80 préscolaires continuent leur accueil et leur nutrition journalière avec 3 animateurs, la bibliothèque y est ouverte tous les jours et les colonies de vacances campagnes seront programmées pour décembre pour les enfants les plus nécessiteux. L'ECOLE PRIMAIRE DE Mme JULIE fonctionne bien mieux depuis son parrainage de nos membres. Deux enfants très démunis Erica et Angelica ont pu partir à Paris à la Fraternity Cup cette année pour le plaisir de tous ses enseignants. NOS PARRAINAGES PROGRESSENT EN FRANCE et sont de mieux en mieux gérés et suivis par Julia et Sylvia, les résultats des formations pro sont satisfaisants ... Nous passons sous silence les petites actions quotidiennes de détresses ponctuelles mais utiles pourtant ! ET POUR FINIR : VOUS POUVEZ PARTICIPER A UNE BONNE IDEE BSF GENEREUSE POUR VOUS C'est Noel bientôt ! Nous venons de commander pour nos activités agricoles, une charrette traditionnelle et associative à notre voisin de Mangamila qui les construit en bois et fer forgé à la main. C'est un peu cher ! Et de plus nous aimerions aussi la mettre à la disposition des enfants de nos colonies de vacances pour prolonger leurs promenades et explorations rurales ! Pour cela nous avons quelques aménagements à y rajouter : bancs confortables, arceaux avec bâche imperméable pour la pluie...Un brin de confort sur notre taxi brousse rural qui deviendra ainsi ludique et éducatif ! ON COMPTE SUR VOUS ! Sur nos stands des dons de 2 à 5 euros iront dans notre tire lire "recyclée" ils vous permettront de participer.