2014 - réalisations

Mission printemps 2014 Des nouvelles inattendues : après les élections pourtant très confuses et contestables, un grand nuage d’espoir à l’horizon malgache. Notre mission février, a suivi la période postélectorale et a permis de découvrir un surprenant nouveau Président, peu connu, ex-Ministre des finances du gouvernement dévastateur précédent. Une véridique surprise car : ce Président dès son investiture s'est fixé de rétablir l’Etat de droit et la Bonne Gouvernance. Il faut rappeler que Madagascar a été pointée du doigt par le Rapport 2014 des Droits de l’Homme pour les 4 années de la transition précédente et que les aides énormes du FMI, de l’Europe, de la Banque Mondiale ont été suspendues, mais sont prêtes à redémarrer si aucune des personnes condamnables du gouvernement précédent ne figurait dans le nouveau gouvernement (mars 2014) … Depuis son élection, ce Président élimine peu à peu, fermement sur des bases légales et sans conflits sociaux, les hautes personnalités corrompues du gouvernement antérieur, déjà prêtes pourtant à revenir avec l’indécente « énergie » de son ex dirigeant ! Cette épuration progressive faite selon la loi se poursuit dans le cadre juridique normal. La justice qui évolue parallèlement se réforme rapidement semble-t-il ! Il faut mentionner aussi que la liberté de la presse renait, c’était la seule information du peuple. Autres surprises : les bandits meurtriers armés, soit disant incontrôlables, les voleurs de zébus, et les ravageurs du bois de rose sont arrêtés sans états d’âmes ce qui prouve une saine volonté de rétablir rapidement les services de l’Etat, devenus inexistants, et désangoisser ainsi les citoyens meurtris par cette période. Des chefs militaires commencent à être limogés ... Cette action progressive, juste, ferme et continue se déroule sans les violences meurtrières, cortèges habituels des changements politiques ! Bien sûr tous ces constats de BSF restent encore un peu subjectifs, mais nous voulons y croire et continuer à agir pour perdre le moins de temps possible. Donc cette année, nous continuons les projets commencés, nous démarrons les nouveaux prévus et nous rajoutons un plus financier sur les dossiers sociaux, scolarisation et formation sous parrainages. Mais avec le soulagement et l'optimisme palpable de tous. Cette année sera donc l'année des sourires et de la détente, mais nous devrons avancer vite. C’est compris par nos partenaires malgaches. Et nous pouvons dire encore que leur volonté et la nôtre ont permis de traverser « en douceur » une crise fatale pour beaucoup, ce dont ils nous sont reconnaissants. MILIEU URBAIN LA MAISON POUR TOUS Elle reçoit deux groupes d'enfants (92 préscolaires et 58 "SOS scolarisation") tous les jours ouvrables et ils y reçoivent gratuitement un repas très nutritif. La bibliothèque continue. Une grande fête est prévue début avril : "La fête de toutes les associations" qui exprimeront à nouveau leurs désirs dans ce lieu qui leur appartient. La musique y sera présente avec la guitare offerte par Cristina de BSF LA NOUVELLE ASSOCIATION AEA "LES ENFANT D'ANDOHATAPENAKA" L’AEA et ses animatrices se réunit chaque samedi avec la volonté dans la joie, d'agir en s'intégrant et en faisant évoluer les adultes du quartier. En 2013 elle a organisé seule des animations régulières de personnes âgées d’un centre de jour. Mais aussi elle a créé une prévention bucco-dentaire avec la dentiste bénévole du quartier, contactée par les enfants eux-mêmes. Elle a accepté aussi un roulement d'enfants en soins dentaires gratuits. Une colonie de vacances se fera en avril 2014 pour 30 jeunes les plus actifs 11 - 13 ans, ce qui permettra d’identifier les six enfants qui iront à Paris en octobre. Outre les sports et les jeux, les enfants y réfléchiront au 25ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Ils y formaliseront leur idée 2014 : restaurer les états civils et actes de naissances souvent absents sur les quartiers ce qui est pénalisant à vie pour des enfants qui par suite n'existent pas ! Ces jeunes sont aussi passionnés que nous-mêmes par ce sauvetage. LA COOPERATIVE DES BRODEUSES La coopérative de broderie a fait son démarrage officiel en mission février 2014. Les brodeuses, membres de la coopérative, sont maintenant devenues fournisseurs de BSF Madagascar et des divers acheteurs français. Elles sont ravies et fières de prévoir pour fin 2014 des bénéfices pour elles seules ! Merci "Monsieur Bernard" ! Un plus : les missions BSF et AEM (2 acheteurs français), ont coïncidé dans l'atelier, où a donc eu lieu un échange chaleureux d'informations des 2 acheteurs aux brodeuses, sur la qualité de leur travail, émaillé de conseils et de compliments. MILIEU RURAL L’ELEVAGE DE POISSONS A MANGAMILA GERE PAR ARMAND Le deuxième bassin est mis en eau. Un contact se dessine aves un élevage similaire de l'Ile de la Réunion pour conseiller Armand parrainé par BSF. L’ELEVAGE DE ZEBUS A MANGAMILA 6 zébus plus 2 en fabrication pour octobre. La vétérinaire jeune et active de Mangamila que nous avons rencontrée va suivre ce mini troupeau et notre élevage de volailles. Julien leur gardien demande un agrandissement de l’étable. L’ELEVAGE DE POULETS A MANGAMILA ENFIN EN ROUTE Le bâtiment et le long mur de clôture sont bien avancés. Ce projet démarrera en juillet avec Armand PREMIERE AIDE AU RECENT LYCEE RURAL DE MANGAMILA Un premier don de livres par BSF Madagascar a eu lieu en février 2014 : soulagement pour les profs car les livres didactiques sont totalement absents depuis l'ouverture du lieu il y a 3 ans. Une expédition de 3m3 est prévue en octobre. BSF y travaille déjà sur Marseille. AMELIORATION DE LA MAIRIE DE MANGAMILA Visitée en février, des rénovations des peintures et plafonds y sont prévues par BSF. Le Maire, notre vieil ami de 20 ans qui prépare les élections dans 1 an est ravi. LE TOURISME SOLIDAIRE SE REVEILLE APRES SA SUSPENSION DE 2 ANS Sur le Centre Plein Air BSF l'insécurité s'apaisant va permettre la fin des rénovations prévues. Grâce à un nouveau contact associatif réunionnais en cours qui propose d'y organiser des séjours tourisme solidaires, ce centre pourra alors remplir son but initial en générant son autogestion des vacances "BSF enfants défavorisés" qui recommencent en été 2014. LES NOUVEAUX JEUNES AIDES DEPUIS LA FRANCE PAR PARRAINAGES DES NOUVELLES DE NOTRE PROJET FORMATION EN COURS AVEC MR SOLOFO En février 2014 BSF a installé le don d'outillage promis dans l'atelier de notre ami lapidaire ce qui lui changé la vie. Il ne sait comment nous remercier. Mais il n'oublie pas sa promesse de prendre avec lui un apprenti .Un délai de 6 mois est prévu avant l'accueil de cet enfant, futur lapidaire que nous aurons le temps de recruter. Monsieur Solofo met tous ses nouveaux instruments en place en attendant et apprend lui-même à bien les utiliser. EN FRANCE LA VOIX DE L'ENFANT FIN OCTOBRE 2014 REEDITE LA FRATERNITY CUP A PARIS ET INVITE A NOUVEAU BSF Six nouveaux enfants de moins de 12 ans du quartier BSF Tana et 2 de leurs animateurs, sont invités pendant 10 jours. Comme en 2012 et 2013, ils rencontreront les délégations de12 nationalités. Cette année dans le cadre de la 5ème édition de Fraternity Cup, la Voix De l’Enfant y fêtera le 25ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. BSF sera présente à Tana pour le départ des enfants, puis à Paris durant toute la manifestation. Bernard y assurera la logistique : un grand plaisir pour nous, un grand merci à la Voix de l’Enfant. Nous constatons que chaque groupe d'enfants revient de Paris, très impliqué dans leur association, la vie et le développement de leur quartier. Car s'il s'agissait pour eux d'un beau voyage et de plaisirs personnels, il s'agit aussi d'un apprentissage de la citoyenneté ce qui est évident à leur retour Tous ces enfants sont suivis par BSF et la Voix de L'enfant qui leur a voté un petit budget pour 2013 et 2014. LA GESTION DES PARRAINAGES EVOLUE GRACE A DEUX JEUNES FILLES MALGACHES Le bilan de nos parrainages BSF a été fait pendant notre mission 2014. Il prouve que ces parrainages ont contribué à mener 34 gamins défavorisés, vers le métier qu'ils souhaitaient adapté à leurs capacités, et que 4 gros projets BSF sociaux sont soutenus ... En effet de plus en plus de nos amis en France se décident à tenter cette courte expérience avec nous, sachant que leur aide mensuelle n'est que ponctuelle, qu'elle varie selon la durée des études de l'enfant ou du projet aidé, qu'elle peut être interrompue à tout moment. Sachant aussi que ces aidants peuvent avoir des nouvelles de leur filleul, ou du projet aidé, de les rencontrer sur place ou de correspondre avec eux, et ainsi, d'être informés comme nous par internet, rapidement, de tout évènement positif ou négatif à leur sujet. MAIS depuis 2013 des améliorations au fonctionnement de ces parrainages ! Maintenant ils sont suivis au quotidien sur place, par Sylvia et Julia deux jeunes filles de 22 et 24 ans, parrainées elles-mêmes, depuis 12 ans par BSF, et qui ont cette année réussi avec succès de hautes études, finances et audits très coûteuses à Madagascar. Elles sont devenues, sans que l'on ait eu à leur demander, des partenaires efficaces car bien informées de nos désirs et de notre parti pris essentiel : "L'égalisation des chances dans le monde". Pour BSF, elles sont génératrices des idées les meilleures, pour pallier les difficultés des gamins scolarisés et leurs choix d'orientation, car elles sont nées dans le même quartier qu'eux et y connaissent les familles en très grandes difficultés. Elles peuvent les rencontrer et capter les problèmes souvent non exprimés par pudeur, pour les résoudre avec eux en toute discrétion par nos parrainages. Donc notre aide est devenue plus discrète, et elle est passée d'une charité humiliante à des amitiés naissantes et à un suivi à long terme plus économique car très vite modifiable. Par ailleurs avec BSF, Julia et Sylvia profitent ainsi d'une formation complémentaire à leurs diplômes, oscillant entre assistante sociale et animatrice humanitaire. Elles deviennent donc de plus en plus capables de nous remplacer avec leur bonne humeur et leur énergique disponibilité. Enfin encore un plus : Julia et Sylvia ont choisi de participer à l'animation de notre association 2011 "Enfants du quartier d'Andohatapenaka". Pour toutes ces raisons BSF a choisi Julia a en novembre 2013 et Sylvia en 2014 pour accompagner le groupe enfants Fraternity Cup à Paris, une aventure peu banale et porteuse de confiance en soi, de contacts, d'ouverture d'esprit. Une juste récompense pour elles. Un plaisir pour nous de voir naitre cet espoir d'efficacité et de pérennité de notre projet..... Un réel passage de relai ! Un grand merci à nos membres parrains d'avoir permis d'aller jusqu'au bout de nos idées.