Nos ressources

  • A - Une recherche d'autofinancement c'est essentiel car elle évite les conséquences dramatiques des arrêts de subventions.

 

Les populations malgaches y participent en tant que fournisseurs d'artisanat. BSF commande et achète le meilleur de leur production et a créé des mini ateliers confortables et attractifs. Le produit des ventes réalisées en France est, entièrement, retourné sur les projets.

  • B - Les cotisations et dons des membres de l'association ou acheteurs d'artisanat.

 

  • C - Les subventions publiques dans le cadre de la décentralisation.
  • D - Des aides en prestations directes qui lui sont souvent accordées pour ses projets (Des frêts gratuit ont été accordé par le Ministère des Affaires Etrangères, par certains transporteurs privés ; une adduction d'eau offerte par le Fonds Canadien de Développement, un jardin d'enfants annexé par l'UNICEF en 2008 à un projet petite enfance  etc…)
  • E - Enfin, l'association reçoit de nombreux dons en nature (matériel, véhicules, ouvrages scolaires, matériel informatique etc ...).

Le coût du billet d'avions des membres n'est jamais pris en charge par le budget de l'association. Tous les membres français sont bénévoles.

 

 

 

Nos ressources : illustration 1